Convention type

Pour concilier les activités opérationnelles qui constituent la finalité première de ces terrains et la préservation de la biodiverstié, le ministère de la Défense s'appuie sur des partenariats externes dans le cadre de conventions de gestion écologiques.

Le 1ier partenariat entre un camp militaires et un conservatoire d'espaces naturels a été signé en 1997 en Poitou-Charentes (Camp de Montmorillon). Cinq autres conventions ont suivi jusqu'en septembre 2009, date à laquelle le minsitère de la Défense et la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels (FCEN) ont souhaité renforcer cette collaboration en signant une convention à l'échellon national en présence du ministère de l'écologie.

En mars 2015, les conventions avec les CEN sont au nombre de 32 et couvrent une surface de 65 562 ha.

Afin de faciliter le conventionnement entre les gestionnaires des milieux naturels et le ministère de la Défense, voici quelques exemples :

- Partenariat écologique entre le CEN Rhône-Alpes et la Base Aérienne 278 d'Ambérieu

- Partenariat scientifique entre CEN PACA, l'ONF et l'armée de Terre sur le Camp de Canjuers

- Partenariat cynégétique entre l'ONCFS et le Camp des Garrigues

- Partenariat écologique entre le CEN Rhône-Alpes et le Camp de Valbonne (gestion de site et Natura 2000)

- Partenariat écologique entre le Conservatoire du Littoral et le Camp de Bonifacio (gestion de site et Natura 2000)

- Partenariat écologique entre le CEN PACA et la base aérienne 125 d'Istres

- Partenariat écologique entre le CEN LR et le Camp de Villemaury (risques pyrotechniques inclus)

- Partenariat écologique entre l'ONF, l'ONCFS, le CEN Rône-Alpes, le CEN isère et le camp de Chambaran

- Partenariat écologique entre le CEN Auvergne et le camp de Bourg-Lastic