Adapter l’usage du site aux enjeux

 Avant projet détaillé pour analyser la fréquentation - Action A5

Ruines Villa Jean Garrigues smggEn plus des opérations militaires menées sur le camp des Garrigues et de la chasse qui y est réglementée, une fréquentation civile intempestive est constatée malgré l’interdiction au public de pénétrer sur le camp.

L’étude menée a pour but de localiser et quantifier la fréquentation militaire et civile sur le camp qui pourrait avoir un impact sur les espèces sensibles.

Cette enquête déterminera des emplacements judicieux pour la pose d’écocompteurs qui permettront d’avoir un suivi quantitatif de la fréquentation, mais permettra également de cibler et préparer des opérations de répression (action C6). Ces actions ont pour but de limiter les menaces sur les sites sensibles et seront établies en concertation avec l’armée et les usagers du terrain militaire.

 

Opération de gestion de la fréquentation - Action C6

Sur le camp des Garrigues, deux types d’actions sont prévues afin de limiter les risques dus à la fréquentation :

  •  Pose de panneaux signalétique aux abords des sites sensibles (zones de nidification…), destinés au personnel militaire
  •  5 opérations de répression en collaboration avec différents services de police et agents assermentés.

 

Panneaux d’informations  - Action E3

Garrigues3 spmggPlusieurs types de panneaux seront installés afin de communiquer sur le projet et les actions en cours. En premier lieu, des panneaux d’information seront installés dans des lieux de passage afin de sensibiliser le personnel militaire aux enjeux biodiversité sur le camp des Garrigues. Des panneaux d’entrée de site sont également prévus. Enfin, des panneaux relatifs aux opérations en cours seront disposés ponctuellement sur les lieux de travaux.

 

Share