Echanges et mise en réseau

Comité de pilotage

Le premier comité de pilotage du projet s’est tenu à l’Etat Major de Soutien Défense de Lyon le 10 décembre 2012 (Télécharger le diaporama). Les 33 personnes présentes, représentatives de toutes les parties prenantes du projet, se sont rassemblées  afin de mieux se connaitre, choisir l’identité visuelle du projet et de transmettre les attendus de la Commission, notamment en ce qui concerne les règles administratives et financières.

Pui les comités de pilotages ont été plus nombreux qu’annoncé dans le dossier de candidature : un par an puis 3 la dernière année, soit 8 au total. La participation des DREAL et des représentants des sites militaires était systématiquement sollicitée.

 

De plus, les partenaires ont souhaité organiser des comités de suivi technique, propre à chaque site. Ils ont eu lieu sur les 4 sites. 

Une implication nationale

Sur le territoire français, nous avons participé à :

  • Au congrès des Conservatoires d’espaces naturels (Beaune en 2013 et Thionville en 2014) afin de dynamiser les CEN sur le partenariat avec l’armée
  • Rencontre des naturalistes et des Gestionnaires d’espaces naturels  des Pays de la Loire en Novembre 2017 pour présenter la spécificité du partenariat avec les militaires
  • Aux inter life (Le Faou en 2013, Alpilles en octobre 2015 ; Réunion en 2017) afin de présenter les avancées du projet. Les inter life à la Réunion ont permis de présenter l’ensemble de nos résultats ainsi que remonter des pistes d’amélioration sur l’accompagnement des coordinateurs de Life
  • Info day du Ministère de l’écologie le 11 avril 2016 pour témoigner sur le montage et la coordination d’un Life
Trois séminaires, du Life à l'Europe

Le premier séminaire s'est tenu à Aspretto en Juin 2013. Son objectif était de rassembler l'ensemble des partenaires, reposer le cadre d'intervention et lancer la dynamique du projet Life défense nature 2000 (cf. acte du séminaire).

En Juin 2014, le deuxième séminaire, axé sur la construction de partenariats entre militaires et gestionnaires d'espaces naturels s'est tenu au Quartier général Frère à Lyon et sur le camp de Chambaran. En plus de la présentation des avancées du Life, les partenariats développés sur le territoire national ont été mis en lumière et des propositions concrètes pour construire cette collaboration particulière ont été rassemblées dans les actes (ici).

En Juin 2016, le colloque international axé sur les échanges de savoirs faire a rassemblé 17 nationalités à Nîmes. La première journée était consacrée à la gestion partenariale des espaces naturels militaires en France ; la deuxième à la découverte du camp des garrigues (entraînement militaire et richesse patrimoniale) et la troisième à des ateliers d'échanges d'expériences au niveau européen et international. Les actes sont disponibles.

Ces 3 séminaires ont rassemblés 270 personnes. 

Partage d’expérience au niveau européen

Le Life défense nature 2 mil a été l'occasion de développer des échanges d'expérience avec nos partenaires européens. Des délégations mixtes Armée / Gestionnaires se sont déplacées (30 professionnels français touchés) et ont présenté le projet Life défense nature 2 mil :

-      en Hongrie lors de la clôture de 2 projets Life sur terrain militaire : « Eastern-Bakony » et « Hungarian little plain » (Mai 2014) (cf. article)

-      à Oulu en Finlande lors du 9ième congrès européen de la restauration écologique (Août 2014) (cf. article)

-      à Riga en Lettonie, lors de la conférence européenne sur la gestion des dérangements des espèces et des habitats présents dans les zones militaires d’entraînement (Mai 2015) (cf. article)

Nous avons également organisé un voyage d'étude en novembre 2015 sur les camps militaires américains de Grafenwoehr et Hohenfels (US Army in Europe – USAREUR), en Allemagne. Une délégation de 15 personnes (MinArm, MTES, CEN...) a  échangé concrètement sur des points techniques : actions de restauration écologique et mesures compensatoires, sensibilisation des militaires à l'environnement... (cf. article) 

Chaque déplacement a été l'occasion de nouer des contacts et de découvrir le travail mené par nos homologues et en tirer des leçons pour améliorer nos pratiques. 

 

Share